08/09/2008

petite histoire du papier mâché

 

 

 

Cette technique est apparue au 11ème siècle en occident. Elle existait cependant depuis déjà fort longtemps en Orient, apparemment depuis le 8ème siècle.
 
Les Chinois l'utilisaient pour mouler, par exemple, des casques de guerriers recouverts de laque.
 
Jusqu'au 15ème siècle, les objets réalisés en papier mâché l'étaient uniquement sur commande. Ils étaient destinés à une clientèle aristocratique.
 
Ce n'est qu'au 16ème siècle qu'ils commencèrent à être exportés en Europe par des marchands portugais puis par des Hollandais. Les Anglais étaient, semble-t-il, friands de ce genre de marchandises qu'ils rapportaient dans leur pays.
 
Au 17ème siècle, de fructueux échanges commerciaux s'instaurèrent avec l'Inde, le Japon et la Chine.
 
Mais ce fut la laque, recouvrant l'objet en papier mâché et lui donnant un poli parfait qui suscita le plus l'intérêt des Européens. Cette résine provenant d'arbres d'Extrême Orient (Rhus Vernicifera) était difficilement reproduisible par les artisans européens. Ce n'est que vers la fin du 17ème siècle que ces derniers perfectionnèrent des techniques approchantes leur permettant de fabriquer ce que l'on appela "japonaiserie".
 
Le papier mâché fut utilisé artisanalement et industriellement pour la fabrication d'objets d'art et de meubles. En 1788, Charles Ducrest obtint même un brevet destiné à la réalisation de maisons, bateaux, véhicules variés confectionnés à partir de ce seul matériaux ou avec une base métallique ou une âme de bois.
 
La technique fut exportée vers les USA vers le 19ème siècle. L'autorisation fut donnée d'utiliser les billets de banque réformés pour fabriquer de la pâte à papier et en faire des répliques de bustes de personnalités et de monuments américains.
 
Quelques exemples...

 

 

5745078

 

 

photo_236

 

 

toucans-blog dim

 

 

369_marotte

19:18 Écrit par Fd dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : paper mache, histoire |  Facebook |